Alexia, ses impressions

Suite à l’installation d’Ubuntu sur un ordinateur de la salle des profs, voici la réaction de Alexia, prof de Français:

Le fond d’écran est sympa. C’est plus rapide. Il n’y a pas Word mais OpenOffice. Ça ne m’a pas dérangé. On passe facilement de l’un à l’autre.

  Aucun commentaire

Anne, ses impressions

Suite à l’installation d’Ubuntu sur un ordinateur de la salle des profs, voici la réaction de Anne, prof de français:

Après quelques réticences, je me suis lancée, délaissant volontairement les deux ordinateurs estampillés Windows qui jouxtent la célèbre machine.

Premier constat : le choix des concepteurs s’est porté sur un environnement résolument moderne et élégant (police de caractère, couleurs… ), avec une pointe de fantaisie (le renard qui tourne).

On a l’impression qu’un soin tout particulier a été apporté à l’aspect esthétique de l’interface, et je comprends que des collègues choisissent Ubuntu pour leur usage personnel.

Second constat : je n’ai pas remarqué de différence entre Windows et Ubuntu lors de l’utilisation, que ce soit pour des recherches, la messagerie académique ou Scolastance. Ubuntu semble même plus rapide. Les icônes sont vraiment agréables. Ma clé USB a été reconnue sans souci.

Si la généralisation de ce système n’est pas encore à l’ordre du jour pour des raisons de lobby et d’obscurs problèmes techniques (point de vue de néophyte), il n’en demeure pas moins que j’ai découvert un produit très agréable qui restera, je l’espère, à notre disposition en salle des profs.

  Aucun commentaire

Stickers

Les CDs d’Ubuntu envoyés par ShipIt étaient livrés avec des autocollants. J’en ai collé sur les boitiers des deux ordinateurs animés par Ubuntu ainsi que sur mon casier dans la salle des profs.

Marie, prof de français, a également collé un sticker sur son casier et ce matin, Roland, prof d’Histoire-Géographie, m’a demandé un autocollant pour afficher son soutien à Ubuntu.

C’est plutôt amusant la présence de ces stickers. Il devient difficile d’ignorer Ubuntu dans la salle des profs…ubuntu-sticker-angle

  Aucun commentaire

Expérience Ubuntu de Laurent

Laurent, prof de Mathématiques et PRI (Personne Ressource Informatique), relate son expérience avec Ubuntu.

Bonjour à tous !

J’arrive enfin à me trouver un peu de temps pour fournir à Yves mes remarques concernant mes essais d’Ubuntu.

J’ai réalisé une première installation sur le PC qu’utilise mon épouse avant les vacances de la Toussaint. Comme Didier, je suis tout de suite rentré dans le vif du sujet avec partitionnement du disque, conservation de Windows et d’une partition de données. Grâce à Yves et au site francophone de documentation d’Ubuntu, je n’ai pas eu trop de mal à réaliser tout ça même si cela nécessite quand même un certain nombre de connaissances avancées.

D’un point de vue de l’utilisation, pas de problème particulier, mon épouse a rapidement trouvé ses marques dans ce nouvel environnement qu’elle utilise essentiellement pour accéder au Web et gérer son courrier électronique.

Pour la petite histoire, j’ai eu du mal au début car les partitions de ce disque n’était pas visibles depuis le live-CD d’Ubuntu déjà au départ et dans Partition Magique par exemple, j’avais une erreur 108 que j’ai retrouvé sur bien des forums sans pouvoir m’en dépatouiller. Du coup, j’ai sauvegardé mes données puis tout formaté et tout repartitionné proprement avec l’outil d’Ubuntu. J’ai eu la réponse à ces problèmes deux jours après … puisque le disque a définitivement rendu l’âme… ( il datait de 1999 et avait bien vécu informatiquement parlant… )

Une fois le disque remplacé, j’ai refait toute l’installation sans problème et depuis, ça tourne… J’ai transféré dans Ubuntu tout le courrier, les marques-page et les données et mon épouse n’utilise plus que ça sur ce poste …sans blocage particulier ni technique, ni logiciel…

Durant les vacances de la Toussaint, je me suis attaqué à mon poste qui a la même configuration que l’autre (plusieurs disques, plusieurs partitions de données et windows à conserver) . Fort de mon expérience sur le PC précédent, je n’ai eu aucun soucis d’installation.

J’ai profité de la sortie d’EDGY EFT fin octobre pour tester la mise à jour du système et là encore aucun soucis sur les deux postes.

Concernant l’utilisation par contre, j’ai été rapidement bloqué à cause des logiciels.

En fait, dans mon travail de profs, ubuntu me suffirait largement, j’y trouve tous les outils nécessaires. Les quelques logiciels propres à windows trouvent des équivalents dans ce cadre là même si la transition de l’un à l’autre n’est pas toujours évidente.

Lorsque le logiciel est le même comme Thunderbird, pas de problème ou presque. Quand le logiciel est différent, ça peut se compliquer si les paramètres ne sont pas facilement exportables et dans ce cas, il faut prévoir un petit temps supplémentaire pour la transition.

Ce qui m’empêche de passer complètement à Ubuntu et qui rend donc l’usage moins confortable puisqu’il faut réfléchir au préalable à quel OS convient le mieux à l’activité prévue, c’est le fait que dans le cadre de mon activité de Personne Ressource Informatique, je suis en relation avec bon nombres de partenaires qui utilisent les classiques de Windows et qui ne sont pas prêt d’en changer… C’est donc forcément à moi de m’adapter… Pour les documents bureautiques, c’est très simple grâce à OpenOffice qui sait tout faire dans les deux sens. Cela devient impossible pour des logiciels très spécifiques (pour donner un exemple sans citer de marque, les logiciels professionnels de gestion d’emploi du temps ne fonctionnent que sous Windows). Cela va parfois plus loin car l’accès à certaines fonctionnalités de certains sites ne peut se faire correctement qu’avec IE, non pas parce que les autres navigateurs ne savent pas faire mais bien parce que les éditeurs de ces sites s’obstinent à développer des outils en dépit de tous les standards existants.

Comme je pratique cette gymnastique entre les OS depuis quelques années (j’avais une Mandrake avant avec KDE et toujours un LIVE-CD Knoppix quelque part), ce dual-boot avec Ubuntu est une continuité. Le petit plus (mais non des moindres) est la richesse apportée par la communauté d’utilisateurs d’Ubuntu et en particulier le site ubuntu-fr particulièrement convivial et efficace.

  5 commentaires

Ubuntu après 3 semaines…

Si vous avez lu Ubuntu après 24 heures et Ubuntu après 8 jours, Didier, prof de Technologie et webmestre de dctechnologie.fr, nous livre la suite :

Malgré tous mes efforts, mes fichiers multimédias (vidéo surtout) refusaient d’être lus.

Cela m’a incité à changer ma version d’Ubuntu. La version installée, issue du cédérom original, était la version 6.0.6 LTS (Long Term Supported) basée sur la source Dapper. La version 6.10 est basée sur la source Edgy.

Je tente donc l’aventure en suivant les instructions trouvées sur le wiki à la rubrique migration_ dapper_edgy.

Tout s’est déroulé parfaitement et automatiquement (à part deux ou trois questions auxquelles il faut répondre au cours de la mise à jour). Cela a pris environ 1h30.

En plus, ô miracle, mes fichiers multimédias sont lus !

Pour l’instant la version 6.10 me satisfait. Je n’ai, pour ma part, pas rencontré de problèmes particuliers.Quelques avis sur cette version.

Je mets à jour mon système tout doucement. J’ai réinstallé proprement Firefox 2 et Thunderbird 1.5.0.7 via Synaptic.

J’ai également réinstallé quelques extensions.

J’ai eu aussi un petit souci dans Thunderbird: le clic sur les liens contenus dans les messages reçus était inopérant. Cela arrive. Il faut alors modifier la configuration.

J’ai installé wine. En effet, le logiciel de traitement d’image fourni, Gimp, est certes très bon (même si personnellement je n’apprécie pas ce logiciel) mais je voulais un logiciel plus léger. J’ai choisi Photofiltre. Mais il s’agit d’un logiciel qui fonctionne sous Windows. En suivant la procédure du wiki, j’ai réussi à faire tourner mon logiciel.Attention, cependant, il semblerait que l’Association des exécutables avec Wine ne fonctionne pas avec Edgy. Effectivement, le double-clic ne fonctionne pas chez moi non plus. Peu importe, un lanceur sur le bureau avec la commande suivante fonctionne parfaitement :

wine "C:\Program Files\PhotoFiltre/PhotoFiltre.exe"

J’ai également testé l’installation d’un autre logiciel: j’ai échoué. Je vais donc creuser un peu le fonctionnement de wine afin de l’optimiser.

J’ai commencé à installer mon serveur Apache + PHP5 (via Synaptic). Ça fonctionne grossièrement mais le réglage des droits (chmod) est un peu long.

Je continue à chercher pour mon problème de scanner (j’ai enfin un début de piste) mais ça à l’air long (tâtonnements et essais).

J’ai également en chantier un logiciel de backup trouvé via Automatix.

Enfin, je cherche un moyen de synchroniser mes fichiers entre Ubuntu et Windows (genre rsync)

Je continue ma progression et ma découverte…

  Aucun commentaire

Pourquoi Edgy ?

circleEdgyEft

Dans les commentaires du billet précédent, giz404 me demande pourquoi avoir installé Edgy Eft sur l’ordinateur de la salle des profs et plutôt que que de lui répondre dans les commentaires, j’ai préféré rédigé un nouveau billet.

Ubuntu 6.0.6 LTS Dapper Drake fonctionne de manière très fiable et bénéficie d’un support étendu à trois ans. Mais j’aime bien les nouveautés et j’ai envie de suivre la progression d’Ubuntu. A priori, une nouvelle version est supposée apporter des améliorations, parfois, il est vrai, accompagnées des bugs qui vont avec…

Si Ubuntu était installé sur la soixantaine d’ordinateurs à vocation pédagogique du collège, je pense qu’il aurait été sage de rester avec Dapper Drake et d’attendre la sortie de la prochaine version LTS pour faire la mise à jour.

L’attrait de la nouveauté m’a donc incité à faire la mise à jour sur le PC de la salle des profs et pour l’instant, tout semble bien fonctionner. En plus d’un nouveau noyau Linux, il y a également des changements plus visibles comme le nouvel écran de démarrage ou le passage à Firefox 2.0 ou bien OOo qui passe en 2.0.4 et corrige quelques bugs.

Pour les mêmes raisons, il est probable que je fasse la mise à jour lorsque Ubuntu 7.04 Feisty Fawn sortira en avril 2007.

  Aucun commentaire

Récapitulatif des installations

boxPen

Depuis le 19 septembre, Ubuntu a été installé sur deux ordinateurs du collège. En salle des profs, un PC accueille Edgy Eft et dans une salle d’Histoire-géographie un PC tourne avec Dapper Drake. Sur ces deux ordinateurs, Ubuntu est l’unique système d’exploitation.

Plusieurs profs ont essayé Ubuntu en live avec un Desktop CD de Dapper Drake, obtenu par ShipIt.

Ubuntu a également été installé sur des ordinateurs personnels. Didier, prof de Technologie, a une partition dédiée à Edgy Eft sur son PC. Laurent, prof de Mathématiques, a deux ordinateurs qui ont chacun une partition avec Edgy Eft.

  1 commentaire

Commentaires et trackbacks

Le blog intègre à présent d’un système de commentaires et de trackbacks. Je me suis inscrit à Haloscan pour disposer de ces fonctionnalités suppémentaires.

  1 commentaire

Stéphanie et Anne-Christine

Suite à l’installation d’Ubuntu sur un ordinateur de la salle des profs, voici quelques réactions:

Stéphanie, prof de Lettres modernes :

Je ne m’y connais pas du tout en informatique et je ne voulais pas aller sur l’ordinateur avec Ubuntu. J’avais peur de ne pas retrouver les icônes, mais en fait c’est pareil, c’est la même utilisation. Je suis contente, ma clé USB est reconnue. J’ai utilisé Scolastance et internet. Le surf m’a semblé plus rapide.

Anne-Christine, prof de Religion :

Le fond d’écran est très spirituel. Les icônes sont tendances, ça donne envie d’y entrer. J’ai peu de connaissances en informatique. Ma clé USB fonctionne très bien uniquement avec Ubuntu. C’est pour l’instant ma première et seule utilisation d’Ubuntu.

  Aucun commentaire